Circuit des Croix de Chemin de Liézey

Publié le par pouhhas

 

Historique : Au Moyen âge, la vie était dure et les disputes aussi. Non seulement, les seigneurs étaient toujours en guerre entre eux, mais aussi des brigands peuplaient les forêts vosgiennes, à proximité des chemins de commerce. L'Église essaya par plusieurs moyens de maintenir la paix et de protéger ses fidèles. Il fut aussi décidé, afin de protéger les voyageurs ou les gens poursuivis par un ennemi,  que toute personne qui trouverait refuge auprès d'une croix serait tout aussi protégée que si elle avait trouvé asile dans une église. Les gens de l'époque étant très superstitieux et ayant une peur atroce de l'enfer, ce "droit d'asile" était généralement respecté.  Les calvaires devenaient des lieux sacrés comme les églises et les chapelles. C'est pour cela que beaucoup de calvaires ont été érigés depuis le Moyen-âge le long des Grands Chemins.

En hiver et par forte neige, la croix de chemin, de par sa taille, servait d’indicateur d’itinéraire. Elle était généralement placée aux carrefours.

A Liézey, les croix de chemin étaient essentiellement des croix de dévotion (piété privée).

 
Circuit : 

Départ : centre du village (église). Difficulté : facile (prévoir de bonnes chaussures). Durée : 2h45

En longeant le cimetière du côté du monument aux morts, Croix sur l'enceinte du cimetière. 1
Dans le cimetière, Croix en fer forgé Nicolas Georgel (1796). 2
Suivre la D50, direction Champdray sur 100 mètres et bifurquer à droite, route de Blanchefontaine. Croix de Blanchefontaine (1721). 3
Continuer la route. A Blanchefontaine, prendre direction la Moulure.
Au sommet, avant la barrière, bifurquer à gauche, dans le chemin forestier.
La Croix de Ménaumont (1760) 4 est en bordure de commune (mur en pierre) et en contrebas du chemin. Ne pas hésiter à sortir du chemin.
A la Croix de Ménaumont, reprendre le chemin montant dans la forêt afin de rejoindre l’itinéraire. (Le chemin herbeux du bas est sans issue)
La Croix du Page (1807) 5 est située devant la ferme du Page. Retourner sur vos pas pour retrouver l’itinéraire.
Suivre la route goudronnée qui passe par le Col du Pertuis jusqu’à la D50 : Croix Délon (1729). 6
Traverser la D50 en direction de l’auberge, passer devant celle-ci et trouver la Croix de Saucéfaing (1806) 7 dans le virage.
A la maison de l’artisanat, prendre à gauche en direction du village.

De retour au village, n'hésitez pas à visiter l'exposition dans l'Eglise (entrée libre) consacrée aux Croix de Chemin et aux Pouhhas.

Pour plus de renseignements, contactez Francine Delaplace.

Publié dans Les croix de chemin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Farandoleur 22/07/2008 22:32

Félicitations pour la qualité de ton blog qui mérite bien le détour... Marie-Claire et François